50,00 € 47,17 € HTVA
(TVA 6,00%)
Ajouter au panier

Mr. Electric Unplugged par Marvin Roy

Boutique de Magie Magicorum > Livres > Livres anglais > Mr. Electric Unplugged par Marvin Roy
Numéro de référence : 06/Mrelectric

Auteur
Marvyn Roy
Marque
Mike Caveney's Magic Words

Présentation

Ce livre en anglais ne resemble à aucun autre livre historique. Au lieu de fouiller dans de vieux journaux et magazines et écrire sur les théâtres de vaudeville et music-halls, cette histoire a été racontée par l'homme qui l'a vécue. Durant les années cinquante, soixante, soixante-dix (septante bel.) et quatre-vingt, il n'y avait pas une équipe magique qui avait plus de succès que celle de Marvyn Roy et Carol. Leur numéro, Mr Electric, fut présenté au Radio City Music Hall, au London Palladium, au Quartier Latin, au parc Gorki à Moscou, au Ed Sullivan Show, au Hollywood Palace et partout ailleurs. Hôtels, spectacles sur glace, des spectacles de cabaret, des discothèques, des théâtres, des arènes et des parcs d'attractions, ils ont fait tout cela. Avec leur numéro d'ampoule électriques très applaudit et plus tard connus comme les illusionnistes des diamants, ils ont voyagé pendant des années avec le spectacle de Liberace.
Aujourd'hui, Marvyn a écrit toute sa vie magique dans ce livre. Il a commencé avec son premier succès de numéro avec "Marvyn the silk Merchant" (le marchand de foulards) et il avait déjà gagnét des prix comme adolescent aux conventions PCAM, il passait des heures derrière le comptoir du Floyd Thayer studio, afin d'alaborer son numéro de renommée mondiale et sa montée considérable vers l'échelon le plus élevé de l'échelle du show business. C'est une histoire que seul Marvyn pouvait conter et vous reconnaîtrez de nombreux visages familiers dans le livre.

Quiconque n'a jamais rêvé d'être un célèbre magicien peut maintenant vivre ce rêve à travers les yeux et les mots de Marvyn Roy.

Video

PEEK INSIDE MR. ELECTRIC - UNPLUGGED

Chapître 7 - The Lido

Nous sommes arrivés vers minuit dans la ville des lumières. C'était un brouillard, le temps était froid et pluvieux. Je n'avais pas été à Paris depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et comme tant d'autres, nous étions fatigués, les jeunes soldats sur le chemin étaient de retour. Je me souvenais d'elle comme une ville dynamique et passionnante et j'espérais qu'elle allait nous embrasser avec compassion et compréhension ...

Les Champs-Elysées furent un long boulevard animé qui courait de la place de la Concorde à l'Arc de Triomphe. En plein milieu du boulevard, à travers une grande arcade, siégeait le Lido de Paris. Après la deuxième guerre mondiale deux entrepreneurs français très énergiques, les frères Clerico, ont acheté ce qui était alors un lieu délabré et des installations de natation pour y construire le cabaret le plus élégant et réputé de toute l'Europe.

Le Grand Salon était une longue salle de colonnes avec des murs bordeaux qui procurait une sensation chaleureuse et intime. Rangées autour de la piste de danse, se trouvaient allongées tables et chaises pour accueillir les nombreux visiteurs. À une extrémité se tenait un grand bar avec une vingtaine de personnes assises et à l'autre extrémité, un rideau de velours bleu foncé qui comme deviné, était l'entrée dans le monde des coulisses plein de merveilles.

"Très bien Marvin, Carol, nous sommes prêts." C'était un homme grand et mince avec des cheveux coupés court et d'une personnalité nerveuse. Ce fut René Fraday, le directeur artistique du Lido. Il était deux heures du matin et les répétitions furent momentanément arrêtées afin que nous puissions présenter notre numéro. Assis aux premières loges pour observer se trouvait Pierre-Louis Guérin, un homme grand et imposant, méticuleux qui était le manager et directeur général. Folco, le timide, beau et concepteur de la garde-robe de couture. Margaret Kelly, une petite et perspicace dame anglaise avait créé un ensemble unique de danseurs, danseuses et modèles connus dans toute l'Europe "Les Bluebell Girls". Et puis il y avait Donn Arden, tel un feu follet, un homme aux multiples masques. Il pourrait vous apprécier un moment et vous vilipender la fois suivante avec le même charme. pendant un certain temps Donn était devenu un bon ami, mais toujours avec cette étincelle diabolique dans son oeil. Il était un génie quand il est arrivé à mélanger la chorégraphie, la musique, les lumières, la danse, les costumes et les artistes de la scène dans la brillance, explosive et féerie qu'était Lido de Paris.

La dernière ampoule a dansé finalement traversé sur le plancher du Lido. Et nous avons repris notre arc.

M. Guerin se précipita vers nous, me prit la main, la serra chaleureusement en disant, "Miss Abbott avait raison, mon garçon. Vous serez toujours le bienvenu au Lido!" Ce que nous ne savions pas alors c'est que nous étions le premier numéro que le Lido avait réservé uniquement sur les recommandations de Merriell Abbott. Même si nous avions un contrat que nous venions de terminer, heureusement, c'était une audition réussie!

Quelques mois plus tard, tout en ayant un dîner tardif avec notre cher et ami Channing Pollock, il nous a raconté l'histoire suivante: il était apparu à la "Nouvelle Eve" à Montmartre avec son numéro de colombe très réussi. La direction du Lido s'est approchée de lui avant notre arrivée à Paris, et a dit qu'elle avait réservé un magicien américain pour son nouveau spectacle, mais ne l''avait pas vu se produire. Channing serait en mesure de doubler s'il y avait un problème?

"Qui est le magicien américain?" Pollock a demandé.

"Marvin Roy», répondirent-ils.

"Marvin Roy", a réagi Channing. "C'est un pro., Il va faire le travail." - Merci Chan.

"C'est Magnifique!" Le 4 décembre 1956, il était comme la quatrième de Juillet et la fête nationale tout en un, c'était le premier cabaret de gala en France. Ils étaient tous là, le président de la France, Maurice Chevalier, Joséphine Baker, Brigitte Bardot, Zizi Jeanmaire, Jean Cocteau, Charlie Chaplin, Christian Dior, Françoise Sagan, Ramon Novarro. Un riche assortiment de personnalités du monde des arts et des lettres de cette époque brillante. Tout en appréciant et en se félicitant de l'élégance et de l'art qu'a été le Lido spectaculairement baptisé "C'est Magnifique!"

Nombre de pages: 300 - taille : 26X21 cm - relié avec jaquette en couleur. Abondamment illustré de 150 photographies en noir et blanc, des programmes et des publicités.

© Traduction et présentation - Magicorum

← Livres anglais ←

Votre panier

Les prix affichés ci-dessous sont TVA comprise.

Commander 0 article(s) = 0 €